Passer sur le site desktop

La salmonelle chez les porcs

La salmonellose est une maladie intestinale contagieuse présente sur pratiquement chaque exploitation porcine et causée par les bactéries de type Salmonella. C’est une zoonose, ce qui veut dire que la maladie est transmissible de l’animal à l’homme. A l’abattage des animaux, la salmonelle des animaux infectés peut contaminer la viande et présenter un risque d’infection pour les humains consommant cette viande ou les produits qui en sont issus. Certaines études montrent que le contrôle des salmonelles doit commencer dans l’élevage et à l’engraissement des animaux destinés à la consommation. L’hygiène lors du processus d’abattage et de préparation est tout aussi importante L’hygiène et l’acidification de l’eau de boisson jouent un rôle majeur dans le contrôle de la pression d’infection à la salmonelle sur les exploitations porcines. Cela est prouvé par l’approche HyCare.

HyCare et la salmonelle

La méthode HyCare repose sur quatre piliers : un environnement sans germes, une eau de boisson optimale, des parois et des sols non-poreux, et la lutte antiparasitaire. En association avec des mesures d’hygiène strictes, elle a permis d’avoir des porcelets et des porcs charcutiers indemnes de salmonelles.

Pendant trois trimestres consécutifs, tous les échantillons de sang des porcelets HyCare ont été testés négatifs pour Salmonella, six semaines après leur introduction. Pour les porcelets de la même portée, qui ont été élevés dans un élevage traditionnel, les résultats sanguins dépassent la limite critique. Les salmonelles ont continué à circuler parmi ces porcelets élevés conventionnellement.

La tendance s’est poursuivie chez les porcs charcutiers HyCare. Tous les échantillons de déjections des porcs de 16 semaines d’âge dans une porcherie HyCare ont été testés négatifs pour Salmonella. Dans ceux des porcs charcutiers élevés en porcherie traditionnelle au contraire, un grand nombre de germes de salmonelles a été observé.

Afin de vérifier ces résultats sans précédent concernant les porcs HyCare, des chaussons spéciaux ont été portés pour circuler sur les sols de la porcherie HyCare. Des échantillons ont été collectés sur le couloir de service, le couloir de contrôle et dans les cases des porcelets, des porcs charcutiers jeunes et moins jeunes. Tous ces échantillons étaient négatifs pour Salmonella.

Contamination à la salmonelle

La contamination se produit principalement via les déjections par le contact avec des animaux ou des matériaux contaminés à la salmonelle, via les visites, l’eau de boisson ou les animaux nuisibles. Une fois présente sur l’exploitation, la bactérie se répand rapidement par l’ingestion via la bouche. Elle se niche dans l’appareil digestif et se propage par voie lymphatique et sanguine.

Symptômes de la salmonellose

Les porcs ne présentent généralement pas de symptômes cliniques, c’est pourquoi la maladie n’est souvent pas détectée. Les symptômes visibles sont les suivants :

  • Léthargie
  • Chevauchement
  • Perte d’appétit
  • Diarrhées jaunes liquides
  • Fièvre
  • Mort subite

Conséquences de la salmonellose

La contamination à la salmonelle peut provoquer un IC plus élevé, des retards de croissance et des pertes par mortalité. De plus, le traitement des salmonelles peut entraîner des coûts médicaux, de traitement et de main d’œuvre élevés.

La contamination à la salmonelle peut avoir des conséquences pour l’homme. Il peut être contaminé à son tour et avoir des troubles gastro-intestinaux, des diarrhées et de la fièvre.

Prévention d’une contamination à la salmonelle

Nettoyage et désinfection

Des mesures d’hygiène générale ciblées peuvent être prises sur l’exploitation, comme un nettoyage une désinfection minutieux. Ne pas oublier de bien nettoyer les endroits moins en vue, comme derrière et sous les auges. Une surface en béton permet aux saletés et micro-organismes de rester abrités dans les fissures et les joints mais également dans les pores de la matière. Appliquer un revêtement sur le béton (sol et murs) facilite le nettoyage et la désinfection tout en les rendant plus efficaces.

Eau de boisson

Il est important d’éviter la formation d’un biofilm dans les canalisations d’eau. En effet, celui-ci forme une couche de protection pour tout type de bactéries dont celles de la salmonelle. En outre, la distribution d’acides organiques par l’eau de boisson contribue à la lutte contre les salmonelles. Ces acides font diminuer le pH, empêchant la bactérie Salmonella de se multiplier. De plus, ils favorisent la présence de bactéries bénéfiques dans l’appareil digestif, inhibant les salmonelles. Les acides organiques ont un effet bactéricide sur les bactéries à gram négative, telles que les salmonelles.

Lutte contre les nuisibles

Les rats, souris, mouches et autres nuisibles sont les principaux vecteurs réfractaires aux protocoles d’hygiène. L’éradication des nuisibles, comme par exemple des larves de mouches dans la fosse, est par conséquent de la plus haute importance pour éviter la propagation des maladies.

Protocole visiteur

Établir des règles claires pour les visiteurs. Attirer leur attention sur la présence du sas d’hygiène et veiller à ce que seule la circulation à sens unique soit possible. Prévoir des combinaisons, des bottes et des lavabos propres.

Transport des animaux

Le transport des animaux est une source importante de salmonellose. Le camion doit être propre avant le chargement et doit une nouvelle fois être nettoyé et désinfecté après le déchargement. Il est conseillé de conduire les animaux livrés dans une zone isolée et de faire une test sanguin pour la salmonelle.

Vous avez des questions?

Nous vous recontactons rapidement !